Vous avez surement lu ce soir que Twitter et Facebook sont en alerte et ne parle que d'une chose : Lille.

Le pourquoi de la chose : A 22h40, un twitteur lance l'information comme quoi qu'une explosion est entendu près de Lille, très rapidement d'autre tweet la même chose et très vite la machine s'emballe quelques tweet confirme l'explosion d'autre spécule, plus d'une heure après #Lille est surement l'un des mot français le plus tweeté sur l'instant.

Et voila que Facebook s'y met, un groupe se crée a 23h, le voila 40 minute après à 800 utilisateurs.



Le seul problème dans ce magnifique échange d'informations c'est que du coup ont tweet et retweet sans avoir de source fiables et on se retrouve au final quand même à devoir attendre des dépêches AFP car il n'y a absolument aucune information officielle.

Certains tentent de trianguler la position du boom entendu grâce à un périmètre de position des tweet rapportant avoir entendu une déflagration, d'autre déduisent des vols d'avions persistant que l'aéroport est inutilisable donc qu'il y ai eu un crash aérien, un autre annonce qu'un bâtiment a explosé on en arrive même a l'avion militaire qui se crash dans une centrale nucléaire ... On notera que peu avant minuit, les gens sont très créatif et imaginatif.

Mais on vois en fait que Twitter est incontrôlable et n'importe qui pourrait faire croire n'importe quoi n'importe quand... Ca fait peur quand on y réfléchis. Enfin, persiste tout de même la force des dépêches officielles, les gens continuent a chercher des sources comme celle de l'AFP pour vraiment considérer l'affaire comme étant sure.

Pour information on en est désormais à 1337 Membres pour le groupes facebook, une dizaine de minutes plus tard.

On remarquera enfin, l'évènement qui fera plaisir aux journalistes du Huisclosnet pour prouver que le papier c'est mieux ( ce dont je reste contre malgré le petit coup de gueule ), malgré qu'au final on y perd en temps mais on y gagne en précision et qualité ( enfin quand les informations seront vérifié ).

L'information fiable sur Twitter, y a du boulot encore !