Le blog d'Obusco

Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, juillet 19 2009

Les languages de programmation "exotiques" - Seconde partie : Le Shakespeare Programming Language

Deux bonnes semaines après, je reprends mon sujet laissé la dernière fois, en effet, j'ai eu a faire entre le Bac de français ( l'épreuve d'oral ayant eu lieu le Mardi 7 Juillet ), l'attente des résultats qui fut décevant : 9 pour l'ecris et l'oral de Français, un ptit 11 pour les TPE... C'est toujours bien de savoir qu'on a passé 40 h de sa vie sur http://terraformation.mars.free.fr qui ne rapportent que 2 point au BAC sur 320 ..., enfin bref je voulais donc parler aujourd'hui de mon préféré dans la liste des languages-à-la-cons, se faisant nommé par le jolie nom de SPL, le Shakespeare Programming Language, donc sa belle particularité, est d'avoir un code source qui est sous force d'un pièce de théâtre.

Il réponds ainsi à plusieurs règles. En effet, on a un découpage en acte et scène, des entrées de personnages ( correspondant aux entrées de variables) les personnages devront être ceux crée par Shakespeare. Enfin les répliques correspondent au corps du programme, ses instructions, toujours formaté comme un pièce de théâtre ( Nomdupersonnage : ). Et le vrai coté fun dedans est que le choix de la valeur d'une phrase dépends de sa beauté, ainsi flower ( fleur ) vaudra 1 et Microsoft vaudra -1 ( Ahah ! ). Un adjectif devant multiplie par 2. Tout dois donc se jouer par puissance de 2.

Voici donc comment écrire Hello World :

The Infamous Hello World Program.

Romeo, a young man with a remarkable patience. Juliet, a likewise young woman of remarkable grace. Ophelia, a remarkable woman much in dispute with Hamlet. Hamlet, the flatterer of Andersen Insulting A/S.

Act I: Hamlet's insults and flattery.

Scene I: The insulting of Romeo.

Enter Hamlet and Romeo

Hamlet: You lying stupid fatherless big smelly half-witted coward! You are as stupid as the difference between a handsome rich brave hero and thyself! Speak your mind!

You are as brave as the sum of your fat little stuffed misused dusty old rotten codpiece and a beautiful fair warm peaceful sunny summer's day. You are as healthy as the difference between the sum of the sweetest reddest rose and my father and yourself! Speak your mind!

You are as cowardly as the sum of yourself and the difference between a big mighty proud kingdom and a horse. Speak your mind.

Speak your mind!

Exit Romeo

Scene II: The praising of Juliet.

Enter Juliet

Hamlet: Thou art as sweet as the sum of the sum of Romeo and his horse and his black cat! Speak thy mind!

Exit Juliet

Scene III: The praising of Ophelia.

Enter Ophelia

Hamlet: Thou art as lovely as the product of a large rural town and my amazing bottomless embroidered purse. Speak thy mind!

Thou art as loving as the product of the bluest clearest sweetest sky and the sum of a squirrel and a white horse. Thou art as beautiful as the difference between Juliet and thyself. Speak thy mind!

Exeunt Ophelia and Hamlet

Act II: Behind Hamlet's back.

Scene I: Romeo and Juliet's conversation.

Enter Romeo and Juliet

Romeo: Speak your mind. You are as worried as the sum of yourself and the difference between my small smooth hamster and my nose. Speak your mind!

Juliet: Speak YOUR mind! You are as bad as Hamlet! You are as small as the difference between the square of the difference between my little pony and your big hairy hound and the cube of your sorry little codpiece. Speak your mind!

Exit Romeo

Scene II: Juliet and Ophelia's conversation.

Enter Ophelia

Juliet: Thou art as good as the quotient between Romeo and the sum of a small furry animal and a leech. Speak your mind!

Ophelia: Thou art as disgusting as the quotient between Romeo and twice the difference between a mistletoe and an oozing infected blister! Speak your mind!

Exeunt

Bien fun, n'est-il pas ? Mais vous n'avez pas tout vu =D Et je compte vous montrer d'autres perles de langages régulièrement, un voir deux à chaque fois ;)

mercredi, juillet 1 2009

Les languages de programmation "exotique" - Première partie.

Ce soir, je vais vous parler de langage de programmation qu'on appelle : Exotique. Je ne vous cacherai pas que des langages ils y en a des tas, certains connus d'autre beaucoup moins, on peut tout de même estimé qu'il y a qu'une vingtaine de vraiment populaire, et qu'une dixaine sont vraiment utilisée couramment. Ainsi règnent globalement le Java, le C# ( Code Windows basé sur le C ) le C/C++ ( surement le plus utilisé ) , Delphi voir même python pour ce qui sont des programmes; Le Php, Asp, JavaScript, xHtml, ActionScript ( Application flash ) pour le web.

Et à coté, il y a les fameux exotiques, bien moins utilisés, vous comprendrai pourquoi.

Ils ont en effet la facultés particulière d'être quelques peu... différents et complexes. Voici donc le Piet par exemple donc les programme sont des bitmaps ( BMP ) avec un air d'art abstrait, ce qui lui a valu le nom de Piet en l'honneur de Piet Mondrian un peintre, le Mondrian étant déjà un code existant le choix fut porté sur le prénom. Piet La particularité du Piet donc est que le code utilise ainsi 20 couleurs : ( 6 couleurs : Rouge, jaune, vert, cyan, bleu et magenta ) avec des correspondance clair et sombre, on a donc 18 couleurs auquel on ajoute le blanc et noir. Organisé dans des cycles particuliers par ces teintes de couleurs et leurs correspondance clair- sombres ) clair > normal > Sombre > Clair ... sachez tout de même que chacun ont bien un sens. C'est ainsi que l'ont peut faire écrire Hello World par ce programme ( Cf : A droite ). Le tout est l'utilisation de pile de données ( La Notation Polonaise Inverse utilise les piles par exemple ).

Mais il en existe d'autre, ainsi le Whitespace sors aussi epingle du jeu des langages, car ce bougre fonctionne par tabulation et retour de ligne ... Il fonctionne lui aussi sur base de pile. Ainsi voici comment ecrire Hello World! en Whitespace. Peu compréhensible, vous en serez d'accord, et ce pour une raison des plus simple, il faut partie de la catégorie de "Jokes Languages". Il fonctionne ( enfin pour des actions ultra simple ) mais reste une blagues par ses développeur, c'est ainsi qu'il est inventé en 2003...en avril 2003, plus exactement le premier du mois =D

Whitespace

Et il y en a d'autre, je vous parlerai donc prochainement de l'influence qu'à Shakespeare dans les langages de programmation et d'autre bordel de codes.